le moral


Moral Les baisses de moral : causes physiques et psychologiques

Les baisses de moral sont des formes de dépression relativement bénignes mais qui, en s’installant quelquefois de manière permanente, peuvent tout à fait se transformer en authentiques dépressions. Mieux vaut donc les soigner sans attendre !
Rupture sentimentale, décès ou licenciement sont évidemment les raisons les plus fréquentes de la perte du moral. Mais il arrive que les causes soient plus difficiles à cerner. Les « suspects » les plus souvent évoqués sont les carences nutritionnelles, la perturbation des rythmes circadiens, la déchéance sociale, l’absence d’affection, la coupure d’avec ses sources naturelles, le manque de soleil ou de sommeil…
Le citadin est soumis à trop de pollutions, chimiques, électromagnétiques et peut-être surtout psychiques, pour être capable de tout supporter durant toute sa vie. Viendra obligatoirement un moment où il va « craquer », où la fatigue nerveuse l’emportera et où il perdra le moral au point de se bourrer de psychotropes.