lâcher prise


Méditation et douleur

Quiconque a entendu parler de l’expression de la puissance de l’esprit sur la matière comprendra facilement l’avantage de la méditation sur les personnes souffrant de différentes formes de douleur physique.
Cet article traitera de plusieurs méthodes qui méditation peut aider à soulager la condition d’une personne.
Techniques de concentration dans la méditation peuvent aider à alléger les souffrances d’une personne en gardant son esprit loin de la source de la douleur. Habituellement, la douleur est amplifiée parce que les gens choisissent de se concentrer sur elle.

Pourquoi est-il si difficile de se relaxer ?

On peut s’étonner de constater combien il est difficile de se relaxer. C’est d’autant plus anormal que de savoir se détendre est parfaitement naturel. Nous ne devrions absolument pas avoir à nous poser de questions pour nous relaxer, cela devrait être une aptitude innée. C’est exactement comme le sommeil. On ne devrait pas connaître de trouble du sommeil, et pourtant, il existe de plus en plus de personnes qui souffrent d’insomnie.
On a l’impression que toutes les fonctions instinctives et vitales réclament notre attention. Un peu comme si notre corps tirait un signal d’alarme, comme s’il nous avertissait que quelque chose ne va pas.
Essayons donc de comprendre pourquoi le corps nous envoie tous ces signaux et surtout pourquoi cela nous empêche de nous détendre. En fait, nous sommes maintenus dans une tension permanente, comme s’il nous fallait réagir au plus vite à quelque chose de périlleux.
C’est en effet ce qui se passe, lorsque notre corps réagit, il nous empêche de nous relaxer. L’adrénaline, la cortisone et toutes ces sécrétions hormonales surviennent pour rendre notre capacité à réagir plus grande et plus efficace.
La relaxation est le fruit du bien-être, la conséquence d’un accomplissement. Notre cerveau est capable d’identifier si nous sommes hors de danger ou non.
Au lieu de chercher à remédier à tous ces symptômes, nous devrions chercher à les comprendre, à les interpréter correctement et à donner des réponses existentielles. Au lieu de cela, nous cherchons à les masquer, à les ignorer. Au début, cela ne cause pas de gros désagréments. Nous arrivons assez facilement à les oublier, mais il arrive un moment où nous saturons et l’organisme, le corps et les émotions explosent en de multiples manifestations, comme l’insomnie, l’irritabilité, la dépression et même la maladie.
Nous pouvons donc considérer que s’il est difficile de nous relaxer, c’est simplement parce que nous nous écartons de la sagesse du corps. Nous ne pouvons contraindre le corps à se relaxer entièrement si nous n’écoutons pas en contrepartie ce qu’il a à nous dire. Vous pouvez écouter des disques de relaxations, chercher un bon hypnotiseur, avaler des tonnes d’anxiolytiques ; si vous ne vous souciez pas de la raison de votre mal-être, vous ne parviendrez qu’à retarder l’explosion. Si au contraire vous cherchez à vous détendre en pratiquant l’écoute du corps, vous allez non seulement trouver la relaxation, mais aussi la paix intérieure, la guérison de votre âme.
Comment la relaxation active-t-elle le cerveau ?