Gérer la vieillesse


Gérer la vieillesse

Il y a un temps pour tout. Un temps pour vivre et un temps pour mourir. Inutile de se leurrer, plus nous approchons la vieillesse, plus nous approchons la mort. Certes, nul ne peut dire si la mort ne nous atteindra pas avant l’arrivée de la vieillesse, mais tout le monde peut facilement admettre qu’en ayant atteint la vieillesse, c’est la mort qui nous attend avec plus de certitudes que jamais.
La mort vers laquelle nous allons ne doit pas non plus devenir un point focal, mais une occasion pour nous de bien terminer notre existence et de la gérer jusqu’au bout. Voyez-vous, gérer la vieillesse ne veut pas dire qu’il faut penser à la mort, mais au contraire pensez au temps qu’il nous reste à vivre. Ce temps si précieux grâce auquel nous allons pouvoir saluer tous ceux qu’on aime. Il ne s’agit pas de faire un dernier repas tous les soirs de sa vie à partir de 70 ans en attendant de mourir. Surtout si la mort ne survient qu’à 99 ans. Non, bien sûr, il ne s’agit pas de cela. Mais bien au contraire de faire de tous les jours que nous avons encore la chance de vivre une occasion de montrer à ceux qu’on aime combien on les aime