fumeur


Que se passe-t-il lorsque le tabac brûle la nicotine pénètre dans l’organisme ?

omment supprimer le tabac

Les poumons absorbent la nicotine et cela passe à son tour facilement dans la circulation sanguine
.
La nicotine, la substance qui provoque la dépendance elle-même n’est cependant pas la seule substance que cigarettes contiennent
.
En plus du goudron comme substances et autres connus
Substances cancérigènes, les cigarettes sont connues pour contenir 4000 plus autres produits chimiques, que les effets ne sont pas pleinement compris.
La toxicité est plus destructrice qu’un fumeur absorbe avec doses additives de la nicotine
Toutes ces substances font fumer de la toxicomanie et la destruction c’est. Fumer produit des effets qu’empirer au fil du temps, le tabagisme continue substitue la capacité du corps à se défaire des toxines
En conséquence, il y a accumulation de toxines dans le cœur, les poumons et les vaisseaux sanguins en plus d’autres gisements secondaires de la toxine dans d’autres organes.
Il est bien connu aujourd’hui que fumer est directement responsable du cancer du poumon.
En plus de cancer du poumon, le tabac provoque également des cancers d’autres organes qui entrent en contact avec la fumée directement comme la bouche, gorge, œsophage et les voies respiratoires Bronches).
Autres organes peuvent être touchés comprennent l’estomac, pancréas, vessie et reins même en maintenant des niveaux de toxicité au minimum dans le corps
.
Des études ont montré une diminution marquée de la durée de vie en raison de fumer.
Les estimations ont montrées que les fumeurs sont susceptibles de vivre dix ans de moins que les non fumeurs

Reconquérir le sens des responsabilités ne plus être un Fumeur ?

Un brave homme saute dans le wagon, se pose à deux fauteuils de moi, soupire un bon coup et allume une cigarette. L’odeur du tabac s’élance vers mes narines à la vitesse de la lumière et fait aussitôt crépiter tous les warnings de mes neurones anti-tabac. L’intolérable arrogance de ces fumeurs qui violent les espaces réservés aux non-fumeurs !

Parquer les fumeurs ? Est-ce que je ne poussais pas le bouchon de l’intolérance un peu loin ? Après tout, n’avais-je pas été fumeur moi aussi ? Pas très longtemps

Mais il m’avait tout de même fallu deux longues années d’efforts avant de parvenir à arrêter.
les fumeurs pouvaient être considérés comme des malades, pas comme des criminels.

Le fait est que mon fanatisme anti-fumeurs me dérangeait. Fallait-il en chercher l’origine dans la sensation d’asphyxie que j’avais subie durant toute mon enfance auprès d’un père fumeur, mort à la cinquantaine du cancer du poumon ?