Respecter ses sentiments

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.
Entrez votre adresse email :

Respecter ses sentiments

Tout au long de notre apprentissage depuis l’enfance jusqu’à l’âge adulte, nous découvrons la palette entière des émotions et des sentiments dont nous sommes capables. Il y a les sentiments et émotions autorisés que l’on ose révéler. Puis ceux que l’éducation nous oblige à cacher ou qui sont interdits. On en connaît d’autres que l’on qualifie d’inappropriés et puis les derniers que l’on trouve maladroits.

Toutes ces adaptations de nous-mêmes, ces modulations sans cesse renouvelées contribuent à la construction de notre personnalité. On peut s’endurcir ou se sentir fragilisé, mais dans tous les cas, on en tire une conclusion qui va définir notre identité.

Nos sentiments sont bien réels, qu’ils soient tus ou révélés au grand jour, ils constituent la fibre existentielle de notre être. De vivre en société ne doit jamais éteindre ou étouffer ce feu sacré de notre être animé par nos émotions et nos sentiments. Alors, comment vivre nos sentiments sans qu’ils nous enivrent ?

Respecter ses sentiments, c’est être capable de les reconnaître, d’entendre ce qu’ils nous disent, ce qu’ils signifient et ce qu’ils expriment en nous. La manière d’y répondre reste une affaire de discipline. C’est en cela que l’éducation a du bon. Nous apprendre à gérer et à composer avec ce que nous ressentons et ce que nous éprouvons au plus profond de notre être.

On pourrait presque considérer qu’une éducation est ratée lorsque l’individu ne parvient pas à contenir ses sentiments ou qu’il s’oblige à les nier ou à les travestir pour ne pas qu’on le reconnaisse. Les sentiments nous pétrissent, ils nous font devenir meilleurs ou pire. Mais si nous les ignorons, nous ne pourrons jamais plus nous améliorer. Nous serons dans l’obligation de subir leur pouvoir, et cela, même s’il s’agit d’un pouvoir de destruction.

Les sentiments que nous ressentons doivent pouvoir être reconnus et gérer. Ils ne doivent jamais être les prétextes à une réaction impulsive, mais plutôt un réservoir intime et identifié de tout ce que nous sommes, pour nous permettre d’agir au mieux et dans les meilleures conditions. Ainsi, nous n’en aurons plus peur. Nous serons capables de les accueillir et de laisser continuer de nous pétrir jusqu’à ce qu’ils fassent de nous des femmes et des hommes prompts à la maturité.


Quelles sont vos valeurs ?

Il vous sera difficile de rester fidèle à vous-même si vous n’êtes pas certain de ce qui vous inquiète réellement.

Cherchez ce qui est vrai pour vous

Le défi vous fait peur, vous vous sentez menacé dès qu’une occasion vous est donnée d’aller de l’avant. L’hésitation vous gagne, le doute s’installe et vous excuse de votre faiblesse.

Vous finissez par ne plus ressentir le feu intérieur qui vous a animé jusqu’à ce jour, vous tenant prêt à vous hisser vers le haut, vers la réalisation de votre être et à vous édifier jusqu’à votre stature d’homme.

La culpabilité vous ronge au point de sentir votre vie sans intérêt.

Si c’est le cas, il est primordial que vous preniez le temps de faire une introspection, de chercher au fond de vous les valeurs fondamentales qui vous inspirent. Enfin, vous devez comprendre ce qui réellement peut vous rendre heureux.

1re étape :

Munissez-vous d’un crayon et d’un papier, et pourquoi pas, d’un carnet de notes. Écrivez la liste de toutes les qualités positives que vous reconnaissez en vous. Ensuite, notez ce que vous admirez le plus chez vous.

Permettez à l’écriture de couler librement. Ne réfléchissez pas, ne laissez pas l’hésitation interrompre votre spontanéité et agissez en toute honnêteté.

Si nous sommes habituellement plus prompts à nous définir négativement, le but de cet exercice est différent. Il nous oblige à nous concentrer sur les éléments positifs de notre existence.

2e étape :

Notez tous les moments heureux de ces derniers jours, sur une période d’une semaine ou un mois. Toutes les fois où vous vous êtes senti heureux, bien vivant, comblées. Était-ce de jouer de la guitare, d’aider une personne à traverser la rue, d’admirer un magnifique coucher de soleil, de recevoir un sourire et d’y répondre ? Rappelez-vous en détail tout ce qui a permis que vous ressentiez autant de bonheur.

3e étape :

Toujours dans le souci de connaître la vérité sur vous-même, prenez des notes de tout ce que vous allez entendre.

Demandez à vos proches, vos amis les plus intimes et votre famille ce qu’ils pensent de vous. Demandez-leur de vous dire les qualités qu’ils vous reconnaissent.

Ne craignez pas de les interroger, car s’ils sont véritablement vos amis, tout ce qu’ils vous diront ne pourra que vous aider à mieux vous connaître.

4e étape :

Méditez ! Cela signifie que vous devez prendre du temps pour écouter vos pensées. Asseyez-vous sur une chaise confortablement, puis fermez les yeux quelques instants.

Laissez vos pensées vous traverser et sans les retenir, ni même les arrêter, ne faites que les observer.

Ensuite, au bout de 10 minutes, recueillez dans votre carnet toutes celles dont vous vous souvenez.

5e étape :

Continuez de méditer, mais à présent, vous allez chercher à savoir ce qu’il y a au fond de votre cœur. Essayez de savoir ce qui vous anime au plus profond de vous-même. Interrogez-vous sur ce qui pourrait véritablement vous rendre heureux et attendez de voir surgir du plus profond de vous la réponse.

Au début, vos pensées viendront vous distraire et vous éloigner de votre but principal. Il faudra donc persévérer et attendre que les pensées se dissipent d’elles-mêmes. Pour cela, vous devez vous concentrer sur ce que vous recherchez, jusqu’à ce que la réponse vienne à votre esprit.

Comme dans les exercices précédents, prenez bien note des réponses que vous recevez en votre for intérieur.

6e étape :

Relisez ce que vous avez écrit. Lisez bien chacune des informations qui proviennent de vos amis, de vos pensées, de vos réflexions et de votre méditation.

Essayez de classer par groupes les informations ainsi recueillies.

Faites une colonne avec vos pensées, une autre avec vos sentiments et une dernière avec vos qualités. Après avoir terminé ce travail, recueillez toutes les informations concernant les activités ou les choix de vie que vous jugez nécessaire d’entreprendre au plus vite.

Devenez Libre

Le plan ultime pour gagner votre liberté à tous les niveaux!

http://go.mateo1.mediaunlike.15.1tpefb3.com

amicalement

wacquier jean-luc

Manger Microbiotique - Les Secrets de l’intestin

Beaucoup d’entre nous faisons confiance à la médecine allopathique dont l’autorité n’est quasiment jamais remise en cause. C’est elle qui découvre tous ces traitements qui nous soignent quotidiennement.

Mais au 21 siècle, le mieux est l’ennemie du bien ! Le préventif doit supplanter le curatif, d’autant plus que les nouveaux traitements deviennent de plus en plus efficaces mais aussi de plus en plus chers et dangereux.

Page d’inscription aux cours gratuits :
http://echosante.com/les-secrets-de-votre-intestin/
https://yoga-meditation-spa.com/generations-patrimoine

https://yoga-meditation-spa.com/
suivez nous

https://www.pinterest.fr/wacquierjeanluc/

https://fr.pinterest.com/jeanlucwacquier/pins/

https://twitter.com/france

https://www.instagram.com/wacquierjeanluc/

https://twitter.com/materix2010

http://mateo.agence-presse.net

https://www.facebook.com/

https://twitter.com/

https://plus.google.com/

http://mateo.agence-presse.net/

https://www.linkedin.com/company/2669/
https://www.linkedin.com/in/jean-luc-wacquier-584667111/detail/recent-activity/

https://www.linkedin.com/feed/

https://www.linkedin.com/feed/

https://www.linkedin.com/notifications/

https://www.instagram.com/wacquierjeanluc

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté(e) pour poster un commentaire.