Pour bien démarrer

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.
Entrez votre adresse email :

Bien, il y a certaines choses auxquelles vous devez penser avant de commencer la rédaction de votre livre, à savoir :

Sur quel marché se positionnera-t-il ?

Qui fera la page de vente ?

Qui réalisera les graphiques ?

Qui se chargera de la coordination finale ?

Nous aborderons le problème du marché dans le prochain chapitre, mais les trois autres points sont généralement négligés, si vous les laissez de côté jusqu’à en avoir réellement besoin alors vous prendrez des semaines de retard !

Pensez-y avant de commencer, vous avez besoin avant tout d’une page de vente, deux choix s’offrent à vous, soit vous la faites vous-même soit, vous la faites faire. Si vous la faites vous-même, vous avez deux choix, partir de zéro ou bien acheter un produit en « droits de label privé » sur le sujet et vous en servir de base pour vos propres pages de vente. C’est une tactique très efficace pour quelqu’un qui n’a encore jamais rédigé de page de vente.

Maintenant, si vous décidez d’engager quelqu’un pour faire ce travail, vous aurez besoin de trouver quelqu’un de confiance et, croyez-moi, j’ai travaillé avec de nombreux rédacteurs en ligne et certains ne sont pas fiables du tout, d’autres le sont, mais leur travail n’est pas bon, bref… ce n’est pas si facile.

Le Copywriting, ou le travail de rédaction est un métier bien payé, la plupart des rédacteurs demandent beaucoup d’argent, j’ai trouvé des rédacteurs de qualité motivés pour faire du bon travail dans les délais sur elance.com, vous pouvez vérifier le travail auprès de leurs clients. Elance, rassemble de nombreux professionnels dans diverses activités. La majorité d’entre eux parle anglais, mais nombreux sont ceux qui maitrisent plusieurs langues.

Je ne sais pas pourquoi, mais ils ont de grands rédacteurs qui coûtent bien moins cher que ceux qui ont leur propre site web ou leur propre « service de rédaction ». Sans doute parce que c’est leur passion ou peut-être qu’ils ne réalisent pas leur propre valeur… quoi qu’il en soit, c’est là que je vais quand j’ai besoin d’une page en urgence. J’ai déjà payé plus cher pour des rédacteurs bien connus et les résultats n’étaient pas bons, comme quoi la réputation et le prix ne sont pas toujours fiables, les commentaires sur Elance sont de très bons indicateurs.

La page de vente prendra probablement pas mal de temps et aura donc besoin d’être traitée en premier. Une fois que vous avez créé votre plan et noté l’ensemble de vos recherches pour votre livre, c’est le moment d’embaucher votre rédacteur. Remettez-lui tous vos documents pour qu’il puisse commencer à rédiger la page de vente.

Ensuite, vous devez penser aux graphiques, ce n’est généralement pas un gros problème étant donné que la plupart des entreprises vous fournissent un concept en 3 jours comme GraphicsQuick.com et en France Création-mini-site.com. Cela dit, vous devez connaître vos besoins (page de capture, page de vente, bannières, etc.), puis trouver les bonnes personnes et vous assurer de leur disponibilité.

Envoyez-leur un email pour vérifier leur disponibilité et essayez de commander vos graphiques au moins une semaine à l’avance. Pour cela, attendez que l’essentiel du livre soit fait, car vous pourriez changer le titre ou modifier certaines idées.

La dernière chose dont vous devez tenir compte est de savoir qui va coordonner le tout. N’oubliez pas que le plus souvent un petit site de designers ne proposera pas le service de mise en place, ils vont juste vous proposer la conception du modèle que vous devrez remplir avec du contenu.

Je ne saurais que vous recommander de tout entreprendre vous-même, c’est la meilleure école et c’est le meilleur moyen d’acquérir les compétences nécessaires pour mieux contrôler ensuite le travail des autres. C’est aussi le moyen de réaliser des économies. Maintenant, si vous avez les moyens et que vous souhaitez mettre en ligne votre premier produit rapidement vous pouvez tout sous-traiter.

Dans le cas contraire, je vous recommande les produits en « droits de label privé », l’avantage c’est que vous avez tout ce qu’il vous faut dès le départ, page de vente, page de capture, etc., mais aussi un ebook au format texte. Celui-ci pourra vous servir de base de travail, une fois la rédaction de votre ouvrage achevée, il ne vous restera plus qu’à personnaliser les différents éléments et le tour est joué.

Ces produits livrés quasiment « clé en main », « libres de droits » et de ce fait personnalisables sont encore rares en France. Je vous recommande un des tout premiers sites à proposer ce genre de choses, il est en constante évolution et travaille vraiment avec ses membres. Il s’agit du « Cercle des Droits de Label Privé ». Je vous en reparlerai un peu plus loin en vous expliquant exactement de quoi il s’agit.

Il vous faudra également prévoir et configurer une plateforme de paiement. N’ayez pas d’inquiétudes, c’est assez simple et vous serez guidé tout au long du processus d’enregistrement. Il vous suffira de récupérer un code que vous transmettez à votre webmaster ou que vous insèrerez dans vos pages à l’emplacement voulu.

Alors, pensez bien à ces trois éléments et organisez-les avant plutôt qu’après, vous ne le regretterez pas !

Étude de marché

Il n’y a rien de pire que de passer du temps sur la rédaction d’un sujet pour s’apercevoir que vous l’abordez sous un mauvais angle (on en parle juste après) ou qu’il n’existe pas de marché.

L’étude de marché est cruciale, tout d’abord vous devez vérifier qu’il existe un marché pour votre produit et connaître son volume de recherche. Des concurrents proposent-ils un produit similaire ?

Le meilleur endroit pour rechercher ces informations est Clickbank.com, vous pouvez voir exactement ce que les autres vendent et comment ils le vendent (vérifiez le « score de gravité », s’il est au-dessus de 20 alors ça se vend assez bien). Maintenant, avoir beaucoup de concurrents est en fait une bonne chose, cela signifie que d’autres distributeurs se font de l’argent et que les clients achètent sur ce marché !

Ils ont fait le travail pour vous, ils ont trouvé la clientèle qui achète et surtout ce qu’elle achète. Vous pourriez alors découvrir par exemple qu’un sujet sur le dressage des chiens vend mieux qu’un sujet sur la santé des chiens, si vous prévoyez faire un livre sur la santé des chiens vous pouvez alors changer d’avis avant de perdre votre temps.

Vous pouvez être sûr que s’il n’y a pas de concurrence sur le marché alors vous n’y ferez pas beaucoup d’argent. Les Marketers sont toujours à la recherche de nouvelles idées de produits, donc soit ils ont testé le marché et n’y ont pas fait d’argent ou bien ils ne l’ont pas testé, car le profit de la recherche était trop petit pour en valoir la peine.

Vous avez aussi besoin de penser à faire des produits de « backend » ou à vendre ensuite, vous pourriez bien sûr créer un ebook sur « Comment éliminer une invasion de fourmis dans votre maison », mais qu’allez-vous vendre à ces clients la prochaine fois ? Si vous voulez vous gagner beaucoup d’argent, il vous faut créer une liste de clients pour leur vendre aussi des produits en backend, il est généralement beaucoup plus coûteux d’acquérir un nouveau client que de vendre à un ancien client.

Donc, voici les étapes que vous devez suivre pour vous assurer de mettre toutes les chances de votre côté :

1. Choisissez votre marché ou votre sujet

- Regardez les magazines, consultez Clickbank.com, visitez DMOZ.org, regardez sur Amazone et voyez quels sont les livres qui se vendent bien.

2. Vérifiez qu’il y a suffisamment de recherches ou d’acheteurs sur le marché

- Les recherches et les acheteurs sont liés. Certains marchés pourraient avoir de nombreuses recherches mensuelles, sans pour autant que les internautes dépensent un seul centime, cela signifie que les produits se vendent mal sur ce marché. À l’inverse, sur d’autres marchés, il pourrait y avoir très peu de recherches, mais avec des visiteurs vraiment passionnés prêts à acheter tout ce qu’ils trouvent ! Vérifiez quels sont les livres vendus sur Amazon, regardez sur Clickbank.com et les autres réseaux d’affiliation pour voir comment les livres se vendent (ils ont généralement un indicateur pour savoir s’ils se vendent bien). Vérifiez que les gens achètent et qu’il y a suffisamment de trafic pour pouvoir prendre votre part du gâteau.

3. Examinez la concurrence

- Regardez combien vous avez de concurrents qui font de la publicité là où vous souhaitez en faire, et s’ils sont bien ancrés. Font-ils des ventes plus importantes ? S’agit-il de grosses sociétés qui facturent des millions d’euros ou d’un simple vendeur avec un bon produit ? Voyez-vous un moyen d’améliorer leurs méthodes de vente, leur site Web ou même leur produit ? Pouvez-vous créer un produit pour les concurrencer ?

4. Pensez au potentiel du backend

- Vérifiez les réseaux d’affiliations et voyez quels produits physiques et numériques vous pourriez proposer en backend et combien vous pouvez gagner sur chaque vente. Pouvez-vous créer vous-même plusieurs produits pour vos clients ? Si vous achetez les produits de la concurrence et que vous vous inscrivez sur leurs listes de clients, vous aurez alors une idée de ce qu’ils vendent en backend et pourrez ainsi vous en inspirer…

5. Décidez si vous souhaitez ou non entrer sur ce marché

- Vous avez maintenant suffisamment d’informations sur ce marché pour savoir si oui ou non vous pensez pouvoir y percer et créer un produit commercialisable. Ne vous accrochez pas à un mauvais marché juste parce que vous avez passé du temps à l’étudier, si vous n’êtes pas sûr alors recommencer tout le processus avec un autre marché jusqu’à ce que vous en trouviez un qui vous corresponde. Choisir un bon marché représente la moitié du travail, alors ne lésinez pas dessus !

Est-ce vraiment possible de gagner sa vie avec un blog ?

http://mateo.direct-editions.com/vos-premiers-1000-euros/lettre-confidentielle

Mateo

http://vie-sante-bien-etre.com/travail-chez-soi/

Il semble évident qu’un entrepreneur

se doit d’avoir un état d’esprit à

toute épreuve.

Je vous invite à découvrir ce guide qui

vous permettra d’optimiser toutes les

tâches :

http://mateo.lavievivezla.com/webrd/lbed-index

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté(e) pour poster un commentaire.