Qu’est-ce que le métabolisme?Le processus de transformation des aliments en énergie

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.
Entrez votre adresse email :

Perdre des Kilos À Vue D’Oeil?Comment Stimuler Votre Métabolisme vidéo
Le métabolisme est le processus de transformation des aliments en énergie. Le corps utilise cette énergie pour mener à bien une vaste gamme de fonctions essentielles.
Si vous n’aviez pas de métabolisme, vous ne seriez pas capable de vous déplacer.

Bien avant de réaliser que vous ne pouvez plus bouger un doigt ou lever un pied, vos processus internes se seraient déjà arrêtés, parce que les blocs de construction de base de la vie – la circulation du sang, la transformation de l’oxygène en dioxyde de carbone, l’expulsion des déchets potentiellement mortels par les reins et ainsi de suite, toutes ces fonctions dépendent du métabolisme.

Bien que nous imaginions notre métabolisme comme une seule et même fonction, il englobe, en réalité, d’innombrables processus internes.

Chaque seconde, chaque minute, chaque jour de votre vie, de nombreuses transformations chimiques ont lieu grâce à votre métabolisme, ou au fonctionnement de celui-ci.

Dans une certaine mesure, le métabolisme est considéré comme un processus d’harmonisation qui réussit à atteindre deux fonctions

essentielles du corps qui semblent pourtant être en contradiction l’une avec l’autre.

Métabolisme et perte de poids
Calories

Les calories sont une unité de mesure
Que mesurent-elles ?

L’énergie.

Votre corps produit de l’énergie à partir de votre alimentation, qu’il s’agisse d’aliments sains ou non. Il crée de l’énergie à partir de fruits et de légumes par ce même procédé qu’il utilise pour les barres de chocolat et les bonbons.
Votre corps ne peut pas évaluer la nourriture que vous lui fournissez, si vous pensez qu’il est meilleur d’extraire cette énergie à partir de fruits et légumes, pourquoi ne le faites-vous pas ?

En effet, votre organisme fabriquera de l’énergie à partir de tous les aliments que vous lui apporterez.
Cela peut sembler étrange, mais le corps n’y prête aucune attention.

Pour lui, l’énergie est l’énergie. Il prend tout ce qu’il reçoit, et ne sait pas vraiment que certains aliments sont plus sains que d’autres. Il est un peu comme un broyeur de déchets : il prend ce que vous lui donnez, que ce soit bon ou mauvais

Comment cela s’applique-t-il dans la perte de poids ?
Lorsque le corps reçoit des calories, il lui faut transformer cette énergie. Si une carotte fournit 100 calories à l’organisme, celui-ci doit accepter les 100 calories. Il en va de même pour les 200 calories d’une tablette de chocolat ou de bonbons.

L’organisme accomplit alors l’une des deux opérations pour transformer cet apport d’énergie : soit il métabolisera celle-ci via l’anabolisme, soit il la métabolisera via le catabolisme.

Autrement dit, il convertira cette énergie (calories) en cellules ou tissus, ou il l’utilisera pour détruire lesdites cellules.
Lorsqu’il y a excès d’énergie (calories), le corps ne peut tout utiliser, il est donc obligé de fabriquer des cellules pour faire face à cette énergie supplémentaire.

l ne le veut pas nécessairement, mais après avoir compris que cette énergie ne peut pas être brûlée à des fins utiles (faire de l’exercice ou aider à la digestion de certains aliments), il devra la transformer, par anabolisme, en cellules.

Et qui dit : « cellules supplémentaires »…
Bien sûr, vous l’avez deviné, dit aussi : « prise de poids ».
En résumé, l’ensemble calories/métabolisme/prise de poids n’est vraiment qu’une question d’énergie en excédent.

Parfois, ces calories supplémentaires sont transformées en muscles. Ceux-ci ont besoin de calories pour maintenir leur masse, ainsi les personnes ayant une bonne masse musculaire brûlent des calories sans vraiment faire quoi que ce soit, leur métabolisme les brûle pour elles.

C’est la raison principale pour laquelle l’exercice et le renforcement musculaire font partie du programme global de stimulation du métabolisme.

Plus vous avez de muscle, plus les excès de calories sont brûlés avant d’avoir eu le temps d’être transformés en graisse.

Anabolisme et catabolisme
Notre corps fabrique en permanence des cellules pour remplacer les cellules mortes ou dysfonctionnelles.

Exemple : vous vous coupez un doigt, votre corps déclenche immédiatement le processus de fabrication des cellules de la peau, de la coagulation du sang et met en place le retour vers la guérison. Ce processus de création est une réponse métabolique appelée anabolisme.

D’autre part, c’est exactement l’activité opposée qui sera effectuée dans d’autres parties du corps. Au lieu de construire des cellules et des tissus, le corps consomme de l’énergie afin de pouvoir fonctionner.

Exemple : lorsque vous faites de l’exercice, la température de votre corps et votre rythme cardiaque augmentent, ce qui entraîne une plus grande consommation d’oxygène et votre respiration s’intensifie. Si votre corps ne pouvait pas s’adapter à ce besoin accru d’oxygène, vous vous effondreriez.

Tout cela, bien sûr, nécessite de l’énergie supplémentaire.
En supposant que vous n’ayez pas trop d’activité physique, votre corps commence par convertir vos aliments en énergie, par un processus métabolique appelé catabolisme.

Votre métabolisme est un processus constant qui fonctionne de deux façons apparemment opposées : l’anabolisme utilise l’énergie pour créer des cellules et le catabolisme dégrade les cellules pour créer de l’énergie.

Le métabolisme est un processus d’harmonisation. Il réunit deux fonctions qui permettent, et ce, de manière optimale, au corps de fabriquer des cellules selon ses besoins, ou de les détruire si nécessaire.

Qu’est-ce que le métabolisme ?
Le métabolisme est le processus de transformation des aliments en énergie. Le corps utilise cette énergie pour mener à bien une vaste gamme de fonctions essentielles.
Si vous n’aviez pas de métabolisme, vous ne seriez pas capable de vous déplacer.

Bien avant de réaliser que vous ne pouvez plus bouger un doigt ou lever un pied, vos processus internes se seraient déjà arrêtés, parce que les blocs de construction de base de la vie – la circulation du sang, la transformation de l’oxygène en dioxyde de carbone, l’expulsion des déchets potentiellement mortels par les reins et ainsi de suite, toutes ces fonctions dépendent du métabolisme.

Bien que nous imaginions notre métabolisme comme une seule et même fonction, il englobe, en réalité, d’innombrables processus internes.

Chaque seconde, chaque minute, chaque jour de votre vie, de nombreuses transformations chimiques ont lieu grâce à votre métabolisme, ou au fonctionnement de celui-ci.

Dans une certaine mesure, le métabolisme est considéré comme un processus d’harmonisation qui réussit à atteindre deux fonctions

essentielles du corps qui semblent pourtant être en contradiction l’une avec l’autre.

Métabolisme et perte de poids
Calories

Les calories sont une unité de mesure
Que mesurent-elles ?

L’énergie.

Votre corps produit de l’énergie à partir de votre alimentation, qu’il s’agisse d’aliments sains ou non. Il crée de l’énergie à partir de fruits et de légumes par ce même procédé qu’il utilise pour les barres de chocolat et les bonbons.
Votre corps ne peut pas évaluer la nourriture que vous lui fournissez, si vous pensez qu’il est meilleur d’extraire cette énergie à partir de fruits et légumes, pourquoi ne le faites-vous pas ?

En effet, votre organisme fabriquera de l’énergie à partir de tous les aliments que vous lui apporterez.
Cela peut sembler étrange, mais le corps n’y prête aucune attention.

Pour lui, l’énergie est l’énergie. Il prend tout ce qu’il reçoit, et ne sait pas vraiment que certains aliments sont plus sains que d’autres. Il est un peu comme un broyeur de déchets : il prend ce que vous lui donnez, que ce soit bon ou mauvais

Comment cela s’applique-t-il dans la perte de poids ?
Lorsque le corps reçoit des calories, il lui faut transformer cette énergie. Si une carotte fournit 100 calories à l’organisme, celui-ci doit accepter les 100 calories. Il en va de même pour les 200 calories d’une tablette de chocolat ou de bonbons.

L’organisme accomplit alors l’une des deux opérations pour transformer cet apport d’énergie : soit il métabolisera celle-ci via l’anabolisme, soit il la métabolisera via le catabolisme.

Autrement dit, il convertira cette énergie (calories) en cellules ou tissus, ou il l’utilisera pour détruire lesdites cellules.
Lorsqu’il y a excès d’énergie (calories), le corps ne peut tout utiliser, il est donc obligé de fabriquer des cellules pour faire face à cette énergie supplémentaire.

l ne le veut pas nécessairement, mais après avoir compris que cette énergie ne peut pas être brûlée à des fins utiles (faire de l’exercice ou aider à la digestion de certains aliments), il devra la transformer, par anabolisme, en cellules.
Et qui dit : « cellules supplémentaires »…
Bien sûr, vous l’avez deviné, dit aussi : « prise de poids ».
En résumé, l’ensemble calories/métabolisme/prise de poids n’est vraiment qu’une question d’énergie en excédent.

Parfois, ces calories supplémentaires sont transformées en muscles. Ceux-ci ont besoin de calories pour maintenir leur masse, ainsi les personnes ayant une bonne masse musculaire brûlent des calories sans vraiment faire quoi que ce soit, leur métabolisme les brûle pour elles.

C’est la raison principale pour laquelle l’exercice et le renforcement musculaire font partie du programme global de stimulation du métabolisme.

Plus vous avez de muscle, plus les excès de calories sont brûlés avant d’avoir eu le temps d’être transformés en graisse.

Matéo

Changer ma vie

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté(e) pour poster un commentaire.