Web 2.0 L’aire des communautés

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.
Entrez votre adresse email :

Alors la première question qui vous vient à l’esprit (je l’entends de là) mais pourquoi « l’aire des communautés »?

Le Web 2.0 nous a fait entrer dans l’ère communautaire en nous proposant un vaste terrain de jeux que j’ai pour ma part nommé « l’aire des communautés ».

Le terme « réseau » avait aussi sa place, je vous l’accorde, mais je pense que d’une communauté peut d’écouler un réseau si elle ne le forme pas naturellement et vice versa.
Bref, arrêtons de jouer avec les mots.

Le web 2.0 nous a finalement apporté ce que nous attendions tous depuis un petit moment. Rétablir la communication. Nous discutons à nouveau, nous rencontrons de nouvelles personnes, une vraie vie sociale commence à nouveau.

Pendant de nombreuses années, certains ont voulu le contraire et ils y sont parvenus.  Néanmoins nous savions que cette prise de contact entre les uns et les autres allait à nouveau être nécessaire. Est-ce du à la conjoncture ou  à l’ensemble des événements qui se sont produits avant que nous n’en arrivions là ! Peut importe. Des communautés se développent tous les jours et d’autres se développent de plus en plus.

Évidemment  avec un tel développement,  le marketing devait s’y installer inévitablement.
Voilà aussi pourquoi je nomme cela une « aire ». Comme tout autre jeu, les réseaux sociaux obéissent à des règles et surtout lorsqu’il s’agit de marketing.

Ce n’est pas nouveau. Internet se veut libre mais tous les marketers et leurs méthodes sont malgré tout surveillés. Cela a commencé avec le Spam et ça continue avec le Spam. Il est également vrai que le terme Spam s’est élargi avec le temps.

Il ya donc des règles à respecter. Chers amis Marketers ne vous enflammez pas en vous enregistrant sur des sites de gestion de réseau social. Ce n’est pas un foire même si cela représente un gros marché pour vous, ce n’est pas comme cela que l’on peut espérer faire des affaire sur ces sites.

Il ne faut pas perdre de vue que l’essentiel du Web 2.0 est fait par des utilisateurs pour des utilisateurs, c’est donc tout à fait normal que s’ils s’aperçoivent d’un abus de votre part,  que votre compte soit clôturé.

Faites très attention à cela. Il existe des solutions qui permettent de palier à cela ou en tous cas elles vous permettent de ne pas perdre tout le fruit de vos efforts passés à construire un réseau.

N’oubliez pas une chose essentielle dans ce mouvement communautaire. Vous pouvez obtenir énormément d’informations de vos réseaux, surtout si vous développez une activité Internet. Si vous êtes dans ce cas, vous avez certainement entendu parler de niche de marché ?

Imaginez-vous maintenant intégrer une communauté ou un groupe qui traite d’une problématique à la quelle vous avez la solution, bien, la première des choses à faire et de vous calmer,  s’ils en parlent c’est qu’ils n’ont toujours pas la solution et même s’ils l’a trouvaient le lendemain, il y a des chances qu’ils ne sautent pas tous dessus pendant que certains adopteront cette solution et la testeront pour l’ensemble du groupe ou de la communauté.
L’inverse est également vrai. Vous pouvez ne pas avoir de produit. Votre réseau ou votre groupe peut vous aider à en trouver un ou du moins l’idée ? Il suffit d’être à son écoute et ils vous parleront forcément à un moment.
Alors finalement, le Web 2.0 ne commence t-il pas à ressembler à une espèce d’aire de jeux ?
Web 2.0 – Utilisation de la vidéo !
Les sites bookmarking social vous permettent de créer un profil puis d’ajouter vos sites préférés. Ces favoris seront partagés avec d’autres utilisateurs.

Quand vous marquez un site, vous donnez une courte description, puis sélectionnez une catégorie et ajoutez des balises de mot-clé à ce favori.  Ces balises de mot-clé permettent à votre ou au site marqué d’être indexé lorsqu’un autre utilisateur fait une recherche sur un des mots clés préalablement sélectionnés.

C’est naturellement l’explication de base du bookmarking social, qui en français pourrait se dire « favori social », je préfère de loin utiliser une explication simple plutôt que trop technique. De cette façon peut importe le degré de compétence de chacun, tout le monde peut comprendre comment tirer profit de ces applications Web 2.0.

Le principe est simple. Il fonctionne comme les favoris de votre navigateur internet. Vous visitez un site qui vous plait, vous souhaitez y revenir ou suivre son évolution, vous l’ajoutez à vos favoris en créant un dossier particulier afin de le retrouver le moment voulu. Bien, le bookmarking social fonctionne de la même manière sauf que tout le monde peut voir vos favoris.

C’est très intéressant car si une personne à le même centre d’intérêt que vous il va s’épargner de nombreuses recherches grâce à votre classification et votre travail. Il pourra même contribuer à ce centre d’intérêt en ajoutant ses favoris à la catégorie.

Pour votre usage, vous allez ajouter votre site Web et vos blogs à vos favoris pour augmenter votre potentiel de vente. Vous devrez sélectionner la catégorie appropriée, donner une courte description du site marqué et enfin, sélectionner les mots-clés appropriés pour mieux indexer votre favori.

Tous les sites de « favoris sociaux » ne disposent pas d’une catégorie appropriée à votre site. Certains sont développés autour de thèmes spécifiques ou sont limités à certaines catégories.
Si votre site Web ne correspond à aucun des thèmes ou des catégories proposés, alors n’ajoutez pas votre site dans une catégorie qui ne lui correspondrait pas, ce serait considéré comme du Spam ou en tous cas, cela ne paraitrait pas très professionnel. Accrochez vous plutôt aux sites qui vous proposent des éléments appropriés à votre site.
D’autres tel que Yoolink, ne classent vos favoris que selon un critère de mots clés.

Les mots-clés devraient correspondre au contenu du site ou du blog que vous voulez favoriser. Utilisez autant de mots-clés que possible. Surveillez bien la pertinence de ces mots clés, votre compte peut-être clôturé si de nombreux mots-clés devaient ne pas être en adéquation avec le contenu du site marqué. N’ayez pas peur d’utiliser des formes singulières ou plurielles ni même d’explorer tous les variations possibles entre vos mots-clés.

En plus de créer un profil certains sites de favoris sociaux vous proposent  de télécharger une application qui fonctionnera depuis votre barre de navigateur. Le but de cette extension est de vous permettre, à l’aide d’un clic sur un icône, d’ajouter n’importe quelle page à votre répertoire de favoris en ligne.

formation gratuite wordpress en vidéo

Matéo

Changer sa vie

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté(e) pour poster un commentaire.